Artboard 1myriad__tick

Une solution pour répondre aux disparités numériques

TIC / POPULATION IVOIRIENNE CONNECTÉE À 45% À INTERNET
Fabien Delanaud (DG de Myriad Connect) : «…un canal vital pour la transformation digitale en Côte d’Ivoire »

Face à une population ivoirienne connectée à 45% à internet, l’Ussd, une technologie de communication Global System for Mobile (GSM) qui établit de manière instantanée une communication entre le téléphone mobile d’un utilisateur et la plate-forme d’un opérateur télécom, sans recourir à connexion internet, se veut être la solution pour les couches sociales à faible revenu. Du moins, c’est le point de vue de l’équipe de Myriad Connect, qui a organisé la 4e édition de Myriad Connect & Meet, en partenariat avec l’ambassade de France et la Banque publique d’investissement (Bpi), le jeudi 16 février 2023, à Pullman hôtel, au Plateau.

A l’occasion, Fabien Delanaud, Directeur général (Dg) de cette structure qui s’est donc donné pour mission de vulgariser l’utilisation du canal USSD auprès des entreprises publiques et privées en Côte d’Ivoire, a soutenu que l’idée, c’est de partager des expériences de partenaires sur cette technologie et répandre «la bonne parole» quant à l’utilisation de la technologie.

C’est pourquoi cette édition, qui est intervenue après deux précédentes à Abidjan et une autre à Kinshasa, vise à résoudre la question de disparités numériques. Car «le continent africain est de loin, le moins connecté au monde, avec seulement 28% (Gsma )de la population ayant un accès à Internet. Ce fossé laisse donc des milliers voire des millions de personnes sans accès aux services digitaux», a-t-il souligné. Et d’ajouter que ce canal, propre au paysage africain, est utilisé depuis des décennies par les populations pour effectuer des transactions, payer des factures, souscrire à des produits d’assurance et d’autres types de services et d’utilisation.

«Indispensable dans la vie des populations africaines, l’USSD est un canal vital pour la transformation digitale en Afrique et plus précisément en Côte d’Ivoire. Cette technologie, qui a révolutionné de nombreux secteurs d’activités, a permis aux populations d’utiliser des services auxquels elles n’avaient jamais eu accès auparavant. Le mobile money en est une parfaite illustration», a-t-il précisé.

Avant de préconiser aux populations, l’implémentation de plusieurs canaux de communication. «La Côte d’Ivoire, c’est le pays innovant en termes d’USSD, et cela fait 2 à 3 ans que l’ARTCI a ouvert l’utilisation pour ce canal. Ici, on peut parler à de nouveaux clients. Avec l’accès à l’Ussd, on donne la possibilité à tout le monde d’avoir accès aux services digitaux, et c’est la technologie qui permet de résoudre tout ça. Maintenant, c’est ouvert à tout le monde. Ces systèmes sont disponibles et peuvent être utilisés partout le monde», a-t-il fait savoir, non sans recommander l’usage de ce canal au secteur agricole principalement.

Quant à Mamadou Soumahoro, chef de projet Senior chez Myriad Connect, il a, tout comme son prédécesseur, dit les avantages de l’utilisation de ce canal qui est très facile d’accès, à partir d’un short code qu’il faut composer. «Aujourd’hui, la réglementation sur le canal USSD permet aux organisations en Côte d’Ivoire, de toutes tailles et de tous secteurs, de tirer parti du potentiel de cette technologie et de briser toutes les barrières à une inclusion digitale effective. Cela, dans le but d’améliorer le quotidien des populations au travers de l’innovation. L’ARTCI autorise les entreprises et institutions à accéder au canal USSD, en vue de faciliter l’accès des populations aux services digitaux et financiers essentiels», a-t-il affirmé.

Bien avant, plusieurs partenaires ayant expérimenté cette technologie ont partagé leurs expériences sur le thème: ‘’L’USSD, la solution pour une inclusion digitale effective’’.
Maïmouna Sall, Directrice Expérience Clients chez Panelys, Blaise Toba de Coris Bank, Aboubakar Touré, chargé des marché mobiles BtoB chez Orange…ont reconnu que l’USSD a encore de beaux jours devant elle, vu qu’elle constitue une solution de choix des différents secteurs d’activité.

SÉVERIN DJAHA, pour SOIR INFO

Further reading